@VincentRosenblatt

Recréer un spectacle pour l’océan commun entre le Brésil et la France

Et si l’Océan

La première semaine de résidence pour La Fabrique des Petites Utopies fut un défi, une quasi-course contre la montre. Trois jours pour re-créer en une version franco-portugaise un spectacle joué plus de 80 fois. Re-disséquer le texte, en traduire certaines parties, chorégraphier dans un nouvel espace, avec un décor minimisé car tout ne rentrait pas dans la valise des comédiens et du metteur en scène. La troupe a donc dû trouver vite ses nouveaux repères, et jouer devant un public au quatrième jour, lui donnant juste le temps de faire une répétition générale quelques heures auparavant.

 

Le défi  de cette résidence n’en est que plus impressionnant lorsque l’on considère le travail de l’actrice brésilienne Tatiana Zalla, qui a rejoint spécialement La Fabrique des Petites Utopies pour ce projet à la Villa Tijuca. Sans parler le Français, elle a participé à la re-création de “Et si l’Océan” avec ses tous nouveaux partenaires de jeu. Se caler sur leurs répliques en français, interagir à travers ses propres répliques en portugais, ses gestes, son regard, ses pas de danse… Une communication qui doit fonctionner durant le spectacle mais aussi en dehors, lors des répétitions, quand la seule langue commune est un anglais ponctué par quelques mots de portugais.

L’envergure de cette résidence ne l’a pas rendue moins évidente pour être accueillie à la Villa Tijuca, qui ambitionne de réunir artistes brésiliens et francophones autour de travaux de création artistique. C’est tout autant le processus de création que le résultat final qui constituent l’intérêt des résidences de la Villa Tijuca. Elles viennent mesurer le potentiel de la création  inter-linguistique, de l’échange inter-culturel. “Et si l’Océan” est apparu d’autant plus pertinent qu’il est un spectacle  jeune public portant sur l’histoire des Océans et leur avenir. L’Océan Atlantique n’est-il pas un océan commun entre le Brésil et de nombreux pays francophones ?

 

Parallèlement, la Fabrique des Petites Utopies a réalisé deux autres semaines de résidences pour la création d’un tout nouveau spectacle de magie pour enfants : “O Mers Magiques”

 

Au sein du réseau des Alliances Françaises “Et si l’Océan” / “E se o Oceâno” est ensuite parti en tournée dans plusieurs villes brésiliennes : Belo Horizonte, Ouro Preto, Porto Alegre, Niterói grâce au soutien de l’Ambassade de France au Brésil, de l’Institut Français et de la Ville de Grenoble.

les partenaires

@VincentRosenblatt

Retrouvez le témoignage de BrunoThircuir, metteur en scène de “Et si l’Océan”, dans le podcast d’interview de l’Alliance Française “Tête à Tête”

Fabrique des Petites Utopies

Résidence: ET SI L’OCÉAN

Galerie

Bruno Thircuir

Tatiana Zalla

Alphonse Atacolodjou

Julie Pierron